IORGIS MATYASSY

POZ (2013)
/ back

Je me suis souvent posé la question:

"Comment puis-je représenter l’homme, cet anonyme que je croise quotidiennement en ville, tel quel, sans avoir à entrer en interaction avec lui, sans modifier cette première donnée qui crée en moi l’envie de faire une image."

Peu à peu j’ai dû me rendre à l’évidence que le seul moyen d’obtenir ce genre d’images serait de profiter des différents moments d’attention ou d’inattention des gens, afin que ma présence paraisse banale et ne dérange en rien l’action dans laquelle ils sont engagés.

Et puis il y a la ville, ses rues, son énergie, tout ce mouvement dont je fais partie mais qui parfois me dépasse.

Observer la rue, c’est une façon de m’en extraire, de créer des pauses à partir de ce qui se déroule devant mes yeux.

 

Ces images ont été réalisées entre Paris et Budapest durant l'année 2013.